Dauphiné
Dauphiné - VDB : 'Montrer que je suis présent' Photo : Sirotti

Dauphiné - VDB : "Montrer que je suis présent"

 

Van Den Broeck à suivre sur ce Dauphiné

Du dimanche 8 au dimanche 15 juin va se dérouler la 66e édition du Critérium du Dauphiné. A quelques jours du départ, le belge Jurgen Van den Broeck est sous pression. En effet, s'il ne réalise pas un bon résultat, il n'ira pas au Tour de France. Il revient sur son programme... "Après les classiques, j'ai pris un peu de repos et après je me suis entrainé à Tenerife. Ensuite, je suis parti seize jours en stage en Sierra Nevada." explique le belge dans un communiqué de presse. "J'ai également reconnu quelques étapes du Tour dans les Pyrénées, les Alpes et les Vosges. Cette année, je suis seulement rentré chez moi durant 33 jours. La reconnaissance des étapes de montagne et de l'étape pavée étaient de plus un bon entrainement, mais tous les détails seront importants durant le Tour; comme une descente ou l'approche d'un col. Les reconnaissances sont dès lors importantes pour la tranquillité de l'esprit." continue l'ancien 4ème du Tour.

"Le Dauphiné est un examen en quelque sorte. Aucun coureur qui a des ambitions sur le Tour, vient rouler ici sans objectif. Après ma chute à Tirreno-Adriatico, je ne me suis pas senti bien. Je n'ai pas fait un bon Tour de Catalogne et du Pays-Basque. Lorsque j'ai commencé mon entrainement à Tenerife, j'ai senti un changement et maintenant je vais pouvoir me tester, je suis curieux de voir où je me situe. J'espère que tous les efforts que j'ai fait se refléteront durant l'épreuve." Sur cette épreuve il sera épaulé de Kris Boeckmans, Stig Broeckx, Bart De Clercq, Tony Gallopin, Pim Lightart, Jürgen Roelandts et Frederik Willems.

"Avec le contre-la-montre le premier jour du Dauphiné, cela s'élancera directement plein gaz. Lundi suit une difficile étape avec arrivée au sommet. Après ces deux premiers jours, ce sera un peu plus facile. Ensuite, samedi, il y a également une difficile étape, mais entre elles se trouvent aussi des étapes à ne pas louper. Le point de départ est d'être au départ du Tour le 5 juillet. J'ai tout fait pour être prêt. Cela fait trois ans aujourd'hui que j'ai remporté une étape sur le Dauphiné, qui sait si je ne vais pas à nouveau en décrocher une cette année. Je sens une responsabilité personnelle par rapport à l'équipe, aux sponsors, à la maison et à moi-même. Pour tous ceux qui vivent avec moi et qui sont étroitement impliqués, je veux montrer que je suis présent." conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Sébastien WAREGNE


Brèves

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2018 ?

















Partenaires