Dauphiné
Dauphiné - Van Garderen veut voir où sont ses limites Photo : Sirotti

Dauphiné - Van Garderen veut voir où sont ses limites

 

Vidéo - Critérium du Dauphiné 2014

Alors que la performance de Cadel Evans sur le dernier Giro prouve que l'Australien est sur le déclin, la formation BMC Racing Team peut désormais donner le leadership absolu à leur poulain américain : Tejay van Garderen. Efficace en contre-la-montre et bon grimpeur, le coureur originaire de l'état de Washington peut être l'un des futurs grands des courses de trois semaines. En tout cas, il est actuellement de retour en France pour peaufiner sa condition sur le Critérium du Dauphiné en vue du Tour de France.

"Je me présente au départ du Dauphiné avec aucune intention de faire un très bon classement général, surtout quand on voit la concurrence. Je veux me placer au général et dire que je suis là. Le principal but est de me tester et de voir mes limites."

Evans, vainqueur de nombreuses courses par étapes dont le Tour de France 2011, n'a pas donné de conseils à TVG : "Je n'ai pas eu le temps de parler avec Cadel, il était trop concentré sur son programme de course et notamment son Giro. Je comprends qu'il souhaite prendre du repos maintenant. Mais comme le Tour approche, j'aurais aimé qu'il me conseille un peu plus. Je reste tout de même confiant sur ma capacité à être un outsider important de la prochaine grande boucle."

Le coureur américain a déjà une idée concernant la séletion de la BMC pour le prochain Tour : Michael Schär, Greg van Avermaet et Marcus Burghart seront là pour aider à le placer lors des étapes de plaine et de transition. Peter Velits devrait également être un pion important de la structure américaine.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN