Dauphiné
Dauphiné - Simon Spilak gagne, Contador tente... Photo : Sirotti

Dauphiné - Simon Spilak gagne, Contador tente...

 

190 kilomètres étaient au programme de cette cinquième étape du Critérium du Dauphiné. Un profil escarpé mais pas assez pour voir une bataille entre leaders pensait-on, malgré une bosse raide dont le sommet était situé à 20 kilomètres de l’arrivée, une opportunité rêvée pour les échappées. Pourtant, il n’y en aura qu’un qui arrivera devant le groupe des leaders. Simon Spilak remporte cette étape en solitaire, un jour après la victoire de son coéquipier Yury Trofimov à Gap. Mais sur la route de La Mure, on a aussi vu Alberto Contador attaquer. Que s’est-il passé ?

 

Chute !

Tout d’abord, c’est parti assez vite. Un peu trop. Une chute secoue le peloton au kilomètre 14 et envoie plusieurs coureurs au sol. Les plus touchés sont Hayden Roulston qui abandonnera et Jérôme Pineau, blessé à la main, qui ne connaîtra pas meilleur sort. Une heure et déjà 44 kilomètres d’abattus. Et c’est justement à ce moment que l’échappée commence à se dessiner enfin. Commence ! Car il faudra près de quarante kilomètres pour que les premiers attaquants et les contre-attaquants se regroupent.

 

L'échappée est partie

Nous voilà au kilomètre 80 avec notre échappée. Seize coureurs avec Christophe Le Mevel (Cofidis), Daril Impey (Orica), MikaCherel, Kadri (AG2R), Gautier (Europcar), De Clercq (Lotto), Denifl (IAM), Caruso, De Marchi (Cannondale), Atapuma (BMC), Silin, Spilak (Katusha), Bakelants (Omega), Vichot (FDJ), Devenyns (Giant) et Huzarski (NetApp). Les seize sont bientôt rejoints par un dix-septième, le vétéran Jens Voigt (Trek), au kilomètre 87. Cette fois-ci, c’est la bonne.

 

Contador l'imprévisible...

L’écart oscillera longtemps autour des 3’. On se dirige tranquillement vers la Côte de Laffrey, une côte longue de 6,3 kilomètres avec un pourcentage moyen de 6,2%. Mais c’est finalement derrière que les choses interviennent et plus tôt que prévu. Alberto Contador (Tinkoff – Saxo) attaque ! Il profite de la descente du Col de la Morte pour prendre quelques longueurs qui deviendront même un peu plus d’une minute. Alors que nous sommes à à peine moins de 30 kilomètres de l’arrivée.

Devant on aborde la fameuse ascension de Laffrey. Les Français Christophe Le Mevel et Mikael Cherel sont les premiers à prendre les devants. Bientôt Cherel sera seul. Mais il sera rejoint par un groupe de six avec De Clerq, Spilak, Bakelants, Atapuma, Caruso et Silin. Il ne reste alors plus beaucoup de kilomètres d’ascension et Simon Spilak en profite pour attaquer. Le vainqueur de la grande étape de montagne du dernier Tour de Romandie sait qu’il n’a pas d’autre choix et si, derrière la bosse dont le sommet culmine à 20 kilomètres de l’arrivée, la route reste escarpée, et le favorise donc, les dix derniers kilomètres sont favorables aux rouleurs. Et dans la discipline il ne se débrouille pas mal.

Derrière, Sky mène un gros train avec Mikel Nieve et le revenant Richie Porte. Les Men in Black gagnent du terrain sur Contador, notamment dans l’ascension de cette fameuse côte de Laffrey. A 19 kilomètres de l’arrivée, El Pistolero est repris. Une belle tentative inattendue qui semble plutôt avoir satisfait le coureur de la Tinkoff – Saxo. Si le résultat n’est pas là, être à l’offensive lui a donné le sourire et peut-être l’envie de recommencer dans les jours à venir.

 

Deux succès en deux jours pour Katusha

Devant, Spilak donne tout. Il n’a pas de questions à se poser. Pendant ce temps ses anciens compagnons d’échappée sont repris un à un jusqu’au dernier groupe repris à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. Reste seulement Spilak puis un groupe très amoindri d’environ vingt-cinq unités, parmi lesquels de nombreux anciens échappés.

Tandis que Spilak va chercher sa victoire, Romain Bardet tente l’aventure. Mais sur des routes larges, assez rectilignes et très roulantes, il n’est pas dans son élément. A un peu moins de 5 kilomètres de l’arrivée, c’est au tour d’Adam Yates, bientôt rejoint par le maillot blanc Wilco Kelderman qui prend quelques longueurs d’avance. Les deux premiers du classement du meilleur jeune se neutralisent. Ils réussiront néanmoins à conserver 3’’ d’avance sur la ligne d’arrivée de La Mure, auxquelles il faudra ajouter 6’’ de bonifications pour Kelderman, deuxième de l’étape et 4’’ pour Yates, troisième. Son coéquipier Daryl Impey règle le premier petit peloton, où figurent les autres leaders.

 

Classement de l'étape 5

1SLOSPILAK SimonKatusha-Alpecin4h51'24''
2NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 14''
3GBRYATES AdamMitchelton-Scottmt
4AFSIMPEY DarylMitchelton-Scott+ 17''
5FRABARDET RomainAG2R La Mondialemt
6ESPMORENO DanielKatusha-Alpecinmt
7ESTKANGERT TanelAstana Pro Teammt
8ITACARUSO DamianoCannondale Pro Cyclingmt
9FRAVICHOT ArthurGroupama-FDJmt
10CZEKONIG LeopoldBora-Hansgrohemt

Classement général provisoire après l'étape 5

1GBRFROOME ChristopherTeam Sky19h01'00''
2ESPCONTADOR AlbertoTinkoff+ 12''
3NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+ 12''
4USATALANSKY Andrew Team EF Education First+ 33''
5BELVAN DEN BROECK JurgenLotto Soudal+ 35''
6ITANIBALI AntonioTeam Roth-Akros+ 50''
7ESPZUBELDIA HaimarTrek-Segafredo+ 1'22
8DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 1'22
9GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 1'24''
10ESTKANGERT TanelAstana Pro Team+ 1'35''
11FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 1'40''
12SUIREICHENBACH SébastienIAM Cycling+ 1'40''
13ESPNAVARRO DanielCofidis, Solutions Credits+ 1'43''
14CZEKONIG LeopoldBora-Hansgrohe+ 1'44''
15USAVAN GARDEREN TejayBMC Racing Team+ 2'22''
16CRODURASEK KristijanUAE Team Emirates+ 2'32''
17ESPNIEVE MikelTeam Sky+ 2'36''
18ESPMORENO DanielKatusha-Alpecin+ 2'42"
19BELDE CLERCQ BartLotto Soudal+ 2'47"
20COLATAPUMA DarwinBMC Racing Team+ 3'31"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN