Dauphiné
Dauphiné - Mikel Nieve : 'Une seule opportunité' Photo : Sirotti

Dauphiné - Mikel Nieve : "Une seule opportunité"

 

Mikel Nieve gagne l'étape 8 du Critérium du Dauphiné

Il n’aura pas démérité. Après avoir travaillé toute la semaine pour son leader Christopher Froome, Mikel Nieve a saisi son opportunité pendant que son leader craquait. Il n’a pas fait que l’équipier sur ce Critérium du Dauphiné. Nieve a aussi été le maillot le plus important de la chaîne Sky quand la route s’élevait. Avec cette dernière étape et un leader défaillant, il n’a pas laissé passer sa chance.

« Il nous fallait être dans l’échappée et je l’ai fait. Chris’ n’avait apparemment pas bien récupéré de sa chute, alors on m’a dit de faire la course. Dans l’ascension finale, je ne savais pas trop ce qu’il se passait derrière moi. Quand j’ai demandé à mon directeur sportif, il m’a dit de ne m’occuper que de ma course et d’attaquer. Pour moi c’est une victoire très importante et une surprise. J’étais venu pour travailler pour l’équipe et j’ai eu une seule opportunité pour moi et je l’ai saisie. Mon début de saison n’a pas été simple avec des problèmes d’allergie qui m’ont empêché de briller là où je l’avais espérer. Ici, sur ce Dauphiné, je me sentais vraiment bien. J’espère maintenant maintenir ce niveau. »

Une victoire peut cacher une débâcle… Celle de son leader Chris’ Froome, qui a perdu tellement de temps aujourd’hui, qu’il n’est même plus dans le Top10 (douzième à 4’35’’ au général final). Nieve relativise : « La semaine n’a pas été mauvaise, c’est même plutôt une bonne semaine pour l’équipe. Chris’ est arrivé très bien et il a fait une bonne course. Mais il a chuté et il ne pouvait plus être à 100% ici. C’est l’unique point noir car l’équipe a été très solide du reste. Pour Chris’, je ne suis pas inquiet. Il s’est bien entraîné, il va récupérer et vite revenir à son plus haut niveau. Il n’y a rien de grave mais dans l’immédiat d’après chute, avec les points de suture et le choc aussi, les performances ne pouvaient plus être les mêmes. »

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN