Dauphiné
Dauphiné - IAM vise le chrono de Lyon avec Chavanel Photo : IAM Cycling

Dauphiné - IAM vise le chrono de Lyon avec Chavanel

 

Vidéo - Critérium du Dauphiné 2014

Le mois de juin coïncide avec des échéances importantes pour IAM Cycling. Le Critérium du Dauphiné Libéré, le Tour de Suisse, la Route du Sud et les championnats nationaux constituent des rendez-vous dans lesquels la formation professionnelle suisse désire s’illustrer. Une bonne manière de préparer le Tour de France, objectif numéro 1 de la saison 2014 pour Michel Thétaz, fondateur de IAM Cycling et CEO de IAMFUNDS. CH. Manager sportif, Serge Beucherie confirme cette volonté. "Le Critérium du Dauphiné Libéré et le Tour de Suisse font partie des grandes courses par étapes de la saison. Ils sont donc importants. Nous nous y rendons pour non seulement pour obtenir un résultat mais aussi car ils sont un point de passage obligé en vue de La Grande Boucle. Cela ne veut pas dire pour autant que les coureurs absents de ces deux épreuves inscrites au calendrier du World Tour ne seront pas au départ dans le Yorkshire le 5 juillet."

Serge Beucherie donne les grandes lignes des stratégies mises en place par la direction sportive pour ces courses par étapes. "Sur le Dauphiné, nous misons sur Sylvain Chavanel pour le contre-la-montre initial à Lyon. Mais comme l’épreuve s’avère pour le moins montagneuse, nous possédons des atouts supplémentaires avec Stefan Denifl et Sébastien Reichenbach. Pour ce qui concerne le Tour de Suisse, est-il utile de rappeler que ce n’est notre tour national. Dès lors avec Mathias Frank comme leader, nous avons bâti une véritable «suissitude». Les Martin Elmiger, Jonathan Fumeaux, Reto Hollenstein, Johann Tschopp et autre Marcel Wyss joueront à domicile. Ensuite nous irons encore à la Route du Sud avec quelques coureurs pour peaufiner les détails en vue du Tour de France. Mais je vous le confirme nous ne prenons pas ces courses à la légère et encore moins pour des entraînements."

 

Communiqué de presse d'IAM Cycling du jeudi 5 mai.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN