Dauphiné
Dauphiné  - Contador : 'L'allure n'était pas élevée' Photo : Sirotti

Dauphiné - Contador : "L'allure n'était pas élevée"

 

Alberto Contador, étape 5 du Critérium du Dauphiné

S’il n’a gagné ni l’étape, ni du temps au classement général, Alberto Contador a au moins séduit les amoureux de cyclisme. A l’attaque, à une trentaine de kilomètre, il a démontré, une fois de plus, que les grandes offensives, que prendre des risques, ne lui faisait pas peur. Les descentes non plus… Alors que si course il devait y avoir lieu, on s’attendait plus à ce que quelqu’un profiter de la montée de la Côte de Laffrey, c’est un peu avant, dans la descente du Col de la Morte, que Contador a décidé de bousculé un peu les choses. Chris’ Froome avouera après l’arrivée qu’il avait demandé à ses équipiers de ne pas prendre de risque, et que c’est en voyant ça que Contador a décidé d’accélérer. 

Repris à 19 kilomètres de l’arrivée, il aura au moins tenté. « L’allure n’était pas très élevée dans la descente et j’ai vu que Sky avait quelques difficultés pour contrôler la course. Alors j’ai dit à Sergio Paulinho d’accélérer le rythme. Nous sommes ici pour préparer le Tour de France. Alors nous pouvons tenter des choses et voir aussi les forces des autres équipes. Je suis ici sans la pression de viser la victoire. Mon objectif n’est que dans 22 jours… Maintenant l’important est de récupérer et nous verrons en fin de semaine ce que nous pouvons faire. »

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN