Dauphiné
Dauphiné - Chris Froome frappe d'entrée de jeu Photo : Sirotti

Dauphiné - Chris Froome frappe d'entrée de jeu

 

La 66ème édition du Critérium du Dauphiné se lançait aujourd'hui avec en guise d'ouverture un contre-la-montre long de 10,4 kilomètres. Sur cette première étape, une difficulté : la montée de l'Observance classée en quatrième catégorie. A noter également un petit passage, atypique, par le tube modes doux de la Croix-Rousse réservé aux vélos et piétons. Au terme de ses dix kilomètres d'efforts en solitaire, c'est Chris Froome qui l'emporte. Le coureur de l'équipe Sky et vainqueur du jour prend bien évidemment les rênes du classement général.

 

Bob Jungels établit le temps de référence

Le premier coureur à s'élancer est Bartosz Huzarski de l'équipe NetApp, invitée sur le Dauphiné. Le coureur Polonais réalise donc les premiers temps de référence. Cependant, à ses trousses se lance Wilco Kelderman (Belkin) qui établit le meilleur temps à l'arrivée. Derrière, on se heurte au chrono' du Néerlandais à l'image de Michal Kwiatkowski (Omega Pharam-Quick Step), entre autres. C'est alors que le jeune Luxembourgeois Bob Jungels (Trek Factory Racing) améliore le temps à l'arrivée en réalisant une deuxième partie de contre-la-montre très rapide. Derrière, les Français de l'AG2R La Mondiale sont en retrait. Jean Christophe Péraud et Romain Bardet se positionnent à une trentaine de secondes de Bob Jungels. Richie Porte (Sky), n'est pas non plus capable de venir inquiéter le champion du Luxembourg et concède 10 secondes à l'arrivée. Dans la descente de la seule difficulté du jour, une plaque d'huile piège Yoann Offredo (FDJ.fr), notamment, qui goûte le bitume.

 

Le vent se lève, le temps de Jungels ne tient plus qu'à un fil

Au fil du déroulement de l'étape, le vent se lève. Après la bosse, les coureurs doivent affronter un vent de face jusqu'à l'arrivée. Le Français Julian Alaphilippe (Omega Pharma-Quick Step) impressionne dans la montée de l'Observance et signe le meilleur temps intermédiaire. Cependant, il perd du temps jusqu'à l'arrivée et s'incline pour 5 secondes. Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), au lendemain du Tour d'Italie, n'arrive pas non plus à titiller le meilleur temps actuel. Vasil Kiryienka (Sky) et Jan Barta (NetApp) réalisent des temps proches de Bob Jungels mais doivent se contenter d'une place d'honneur pour 3 et 4 secondes, seulement. Quelques secondes après arrive Andrew Talansky (Garmin-Sharp) qui termine très fort mais est deux secondes moins rapide.

 

Les favoris du général s'expliquent déjà, Froome en sort vainqueur

Les trois grands favoris s'élancent. Le premier est Alberto Contador (Tinkoff Saxo) et s'adjuge le temps provisoire au sommet de l'Observance. Mais pas pour longtemps puisque Vincenzo Nibali (Astana) bat ce temps de 3 secondes. Chris Froome vient se situer entre les deux coureurs à 2 secondes de Nibali. Contador poursuit sa lancée et signe le meilleur temps provisoire en battant d'une petite seconde Bob Jungels, en attendant la suite… Vincenzo Nibali est battu en terminant moins bien qu'il n'était parti. Mais derrière, Chris Froome écrase le temps de Contador de 8 secondes !

Classement de l'étape 1

1GBRFROOME ChristopherTeam Sky13'13"
2ESPCONTADOR AlbertoTinkoff+8"
3LUXJUNGELS BobTrek-Segafredo+9"
4USATALANSKY Andrew Team EF Education First+11"
5NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+11"
6NEDBOOM LarsTeam LottoNL - Jumbo+12"
7BLRKIRYIENKA VasilTeam Sky+12"
8ITANIBALI VincenzoAstana Pro Team+13"
9USAVAN GARDEREN TejayBMC Racing Team+13"
10AUTBRANDLE MatthiasIAM Cycling+13"

Classement général provisoire après l'étape 1

1GBRFROOME ChristopherTeam Sky13'13
2ESPCONTADOR AlbertoTinkoff+8"
3LUXJUNGELS BobTrek-Segafredo+9"
4USATALANSKY Andrew Team EF Education First+11"
5NEDKELDERMAN WilcoTeam LottoNL - Jumbo+11"
6NEDBOOM LarsTeam LottoNL - Jumbo+12"
7BLRKIRYIENKA VasilTeam Sky+12"
8ITANIBALI VincenzoAstana Pro Team+13"
9USAVAN GARDEREN TejayBMC Racing Team+13"
10AUTBRANDLE MatthiasIAM Cycling+13"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine BARTHÉLÉMY