Dauphiné
Dauphiné - Alexis Gougeard : 'J'ai hâte d'y être' Photo : Sirotti

Dauphiné - Alexis Gougeard : "J'ai hâte d'y être"

 

Vidéo - Critérium du Dauphiné 2014

Alexis Gougeard est certainement l’un des néo-pro qui ont marqué ce début de saison. Le pensionnaire de la formation Ag2r La Mondiale, vainqueur de la Classic Loire Atlantique  au mois de mars, a arraché la victoire en solitaire, ce dimanche, sur les Boucles de l’Aulne. Il se présente au départ du Dauphiné avec confiance : "Je me concentre maintenant sur le Dauphiné. A la fin du week-end, je suis directement descendu à Chambéry (Savoie) histoire de m’entraîner dans les cols, de prendre le bon coup de pédale", affirme-t-il à nos confrères de DirectVélo

Lors du Dauphiné, il prendra le départ de sa première course World Tour : "Ça fait plaisir de participer à ce genre de courses, une des plus grosses du calendrier. Il y aura une bonne partie de manivelle, je vais m’essayer à la montagne au haut-niveau. Je vais apprendre encore et prendre de l’expérience. Je n’ai pas envie de me prendre la tête avant ce Dauphiné."

Pour un jeune coureur de 21 ans, une course de ce calibre peut surprendre, mais Gougeard garde la tête sur les épaules : "Je me dis que c’est simplement une autre étape dans ma progression, une autre partie de la saison qui arrive. Je n’appréhende pas forcément cette course. Je préfère me dire que c’est une récompense de l’équipe. S’ils décident de m’aligner, c’est qu’ils savent que ce ne sera pas une galère ! J’ai simplement hâte d’y être. Niveau récupération, il faudra gérer. Je sais que j’ai une bonne récup’, mais il ne va pas falloir jouer de trop non plus. Il faudra s’économiser sur certaines étapes, ne pas faire le départ chaque jour (rires). Après, s’il y a une étape sur laquelle je peux être acteur, je ne vais pas me gêner. Je vais essayer de prendre des échappées."

Sélection d’Ag2r La Mondiale pour le Critérium du Dauphiné : Romain Bardet, Guillaume Bonnafond, Maxime Bouet, Mikael Chérel, Ben Gastauer, Alexis Gougeard, Blel Kadri, Jean-Christophe Péraud.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN