Cyclo
Cyclo - Hommage aux victimes de la route le 31 mai au Ventoux Photo : @AdrienChriac

Cyclo - Hommage aux victimes de la route le 31 mai au Ventoux

Le rendez-vous qu'il ne faudra pas manquer le 31 mai prochain au Mont Ventoux. Il est à l'initiative d'Adrien Chirac que l'on connait quelque peu à Cyclism'Actu et Tennis Actu. Son père, Didier, circulait à vélo à Salans, le 11 novembre 2018, lorsqu’une voiture l’a percuté mortellement de plein fouet. Adrien oeuvre depuis pour honorer sa mémoire mais aussi pour sensibiliser les automobilistes. "Mon papa a toujours donné le sourire à des jeunes au boulot, dans sa vie de tous les jours ou lors de sorties sportives et plus particulièrement aux cyclistes, explique Adrien à Cyclism'Actu

Tour de France 2016 - Cyclism'Actu au Mont Ventoux !

Puis à moi, il me faisait aller aux étapes du Tour de France ou autres événements sportifs. Comment a-t-il pu être tué par cette jeunesse qu’il a tant aidée ? C'est donc ce sur quoi je veux travailler et batailler. L’animateur pour jeunes enfants que je suis, a comme vœu le plus cher de continuer à transmettre ce qu’il m’a inculqué, d’aider le plus grand monde, pour leur transmettre des bonnes valeurs, qui les aideront à devenir citoyen de la route. Nous pensons déjà aider cette jeune génération « grâce » au préjudice moral qui nous sera dû. Je me mets en joie de partager la route avec : passionnés, victimes, runners, marcheurs et donc cyclistes le 31 Mai prochain pour la montée du Mont Ventoux. J'espère, aussi, obtenir la présence de plusieurs personnes responsables d'accidents pour obtenir leurs prises de conscience, leur pardon, les écouter, et avancer !"

Nous tenions sur Cyclism'Actu à vous faire part de cette intitative d'Adrien Chirac et on vous laisse aussi découvrir et lire sa lettre à votre attention chers lecteurs.

"Que le 31 mai soit dédié :

À toi, mon papa, le champion de ma vie, mon champion cycliste, renversé par une voiture folle alors que tu vivais ta passion sur une petite route de campagne.

À toi, sportif professionnel, qui t'entraînes aux quatre vents sur tes deux jambes ou sur ton vélo.

À toi, sportif amateur mais passionné, qui cours, fais du vélo pour te vider la tête.

À toi, qui te déplaces sans véhicule polluant pour protéger ta planète.

À toi, gamin, qui persévères sur les routes pour devenir un jour champion.

À toi, conducteur criminel, dont la prise de conscience, le pardon, nous ferait respectivement le plus grand bien.

À vous, ministres, pouvoirs publics, élus, qui avez le pouvoir de faire changer les choses.

À nous : maman, ma sœur, et moi, pour qu’enfin nos larmes redeviennent des larmes de joie...

 En laissant libérer ces quelques mots qui me viennent en idée, je pense à toi, mon papa, le champion de ma vie, mon champion cycliste, emporté par ta passion. Je pense à toi, sportif professionnel, qui passes ta journée de boulot aux quatre vents sur tes deux roues. Je pense à toi, travailleur émérite, qui te déplaces à vélo pour protéger ta planète. Je pense à toi, promeneur passionné, qui prends ta bicyclette pour te vider la tête. Je pense à toi, gamin, qui persévères sur ton vélo de route pour devenir un jour champion.

Et je pense bien sûr à toi, conducteur criminel ; à vous tous, inattentifs, imprudents, voire irresponsables sous l’emprise d’alcool, de stupéfiants, qui avez déjà brisé tant de vies…

Que deviendront ces hommes et femmes, enfants ou seniors, tous fondus de vélo, qui ne peuvent plus exprimer leur passion ou leur métier à pleins poumons ? Quelles solutions seront trouvées pour soulager cette maman apeurée, à chaque départ de sa fille ou de son fils à sa sortie vélo ?

Combien de vies de coureurs, d’enfants, mamans, épouses de coureurs seront fracassées avant de prendre en considération les colères exprimées ?

Si nos monuments comme nos classiques et notre Tour de France tant aimé, tentent encore de cacher ce qui ressemble à un massacre, le vélo tel que l’on a découvert il y a 200 ans est aujourd’hui bien loin de l’insouciance qui s’exprimait alors.
Le partage de la route devient de plus en plus inéquitable. Le rapport de force vélo/voiture est devenu totalement déséquilibré. Ce cher cyclisme adoré, sport le plus sain et le plus populaire, est aujourd’hui devenu le plus meurtrier.

Qui nous aidera à y remédier ? Si les vies prises ne seront jamais ramenées, le combat n’en est pas moins plus que jamais d’actualité.

Pour que soit redonné à Catherine, Claude, Eric, Florian, et tous les autres, le courage de pouvoir de nouveau braver les petites routes. Pour que soit redonné à la petite reine le lustre qu’elle n’aurait jamais dû abandonner… Pour qu’un jour, ce constat : « Chaque cycliste, même débutant, sait qu’à un moment ou un autre de sa vie il aura rendez-vous avec une portière de voiture », ne soit plus une réalité. Pour faire disparaître à ce sportif chevronné, la boule au ventre dont il ne peut se libérer avant de s’entraîner. Pour qu’il n’y ait plus jamais dans le journal : "Un cycliste renversé…"

Pour qu’il n’y ait plus jamais de vies brisées…"

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Un Français peut-il gagner le Tour de France cette année... ?











Partenaires