Chronique
Chronique - Millet : 'À Bergen, y aura au moins tout le monde' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Millet : "À Bergen, y aura au moins tout le monde"

Le billet de Fred Millet, Acte 22 ! Pour le magazine Le CycleFrédéric Millet a sillonné durant une vingtaine d’années les 5 continents en pédalant sur les routes et cols mythiques du cyclisme. Reporter tout-terrain, il a également collaboré avec les rédactions d’Eurosport, RTL, Vélo, Cyclosport ou encore L’Equipe Magazine. Il suit l’actualité du cyclisme depuis les exploits de Freddy Maertens, son idole de jeunesse… Pour cette nouvelle saison, il vous livrera régulièrement "Le Billet de Fred Millet" pour nous faire partager son analyse sur le monde du vélo.

Chris Froome à l'arrivée de la 21e étape de La Vuelta !

L’ogre Chris Froome 

A la fin du Tour de France, j’avais affirmé que Chris Froome n’était pas un coureur complet à mes yeux. Tant qu’il n’aura pas de remporté de classiques cela restera mon opinion. Mais quel champion tout de même ! Le doublé Tour - Vuelta qu’il vient de remporter, le classe encore davantage dans les coureurs d’exception. Après son 4e Tour victorieux, j’avais déjà trouvé son attitude très courageuse de s’aligner au départ de Nîmes, alors qu’il avait atteint son principal objectif. Et pourtant, il a pris le risque, -tout comme Bardet d’ailleurs- d’affronter Nibali et les autres coureurs dispensés de Tour, malgré ses 3 échecs relatifs (2e sur les Vuelta 2011, 2014 et 2016). Non seulement, il a gagné le général assorti de 2 étapes, mais il s’est battu jusqu’au sprint final de Madrid (11e) pour remporter en plus du maillot du combiné, celui du classement par points. Un vrai ogre à la manière de ce "Cannibale" de Merckx ! Comme on en demande toujours plus aux grands champions, je préférerais qu’il remporte un jour, le Giro et une classique dans ses cordes (Liège ou Lombardie) plutôt qu’un 5e succès sur le Tour voire même pourquoi pas réaliser dès 2018 le fameux Giro d'Italia - Tour de France.

 

Vivement les Championnats du Monde !

En tout cas, il va s’aligner sur les prochains Mondiaux de Bergen et affronter les autres ténors du peloton : les puncheurs, sprinters et rouleurs qui ont fait l’impasse sur la Vuelta. J’ai l’impression que le fossé entre les coureurs par étapes et les coureurs de classiques devient chaque année plus important et cela me chagrine un peu. Les coureurs d’un jour avaient opté, à la place de la Vuelta, d'autres courses « World Tour » comme le Binck Bank Tour (Naming pas très heureux du Tour du Bénélux) la classique d’Hambourg, la Bretagne Classic ex-Grand Prix de Plouay et bien sûr les 2 classiques canadiennes : GP Québec et GP de Montréal. Mais force est de constater, qu’elles n’ont pas encore le prestige voulu, malgré la qualité des vainqueurs. En somme, on assiste non plus à un cyclisme à 2 vitesses comme au début des années 2000, mais plutôt à deux types de « cyclistes »  distincts qui se rencontrent de moins en moins souvent… Heureusement, les Championnats du Monde à Bergen s’annoncent et vont réunir à nouveau tous les meilleurs cyclistes de la planète !  

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Frédéric MILLET


Brèves

Transferts


Sondage

Qui va devenir champion du monde à Bergen ?
















Partenaires