Bike Vélo Test
Bike Vélo Test - Le test Cyclism'Actu : le Knog PWR Trail Photo : @Cyclismactu / @BikeVéloTest

Bike Vélo Test - Le test Cyclism'Actu : le Knog PWR Trail

Nouvelle saison et nouvelle rubrique sur votre site Cyclism'Actu qui vous proposera régulièrement "Bike Vélo Test - Cyclism'Actu a testé pour vous". Ce sera l'occasion de retrouver toutes les dernières nouveautés et produits du cyclisme qu'il soit sur route, piste mais aussi VTT et autres. La première, c'est le test de l'accessoire vélo : le phare Knog PWR Trail. À retrouver ci-dessous avec la démo en vidéo.

Bike Vélo Test - Cyclism'Actu a testé pour vous !

Knog est une marque qui nous viens de l’autre côté du globe, l’Australie ! Cette marque propose plusieurs accessoires pour vélos comme des cadenas, des sonnettes, des compteurs et donc des lumières. C’est Now Company qui est distributeur de ces derniers pour la France. Nous avons eu un de leur modèle phare (c’est le cas de le dire) de leur gamme d’accessoire, à savoir le phare de vélo PWR Road.

 

Présentation

Le phare de vélo Knog PWR Trail est comme son nom l’indique destiné à un usage routier. En effet avec ses 1000 lumens et 3 diodes d’éclairages, ce dernier offre une vision jusqu’à 150 mètres. Nous avons eu une version avec la batterie moyenne de 5000 mAh. Ce qui donne une autonomie de 2 heures en usage à 100% et jusqu’à 300 heures en eco-flash ! Nous reviendrons plus en détail dans nos tests routiers sur les modes d’éclairages. Enfin toujours sur la batterie, cette dernière peut vous permettre de recharger n’importe quel appareil disposant d’un adaptateur USB. Un bon point pour tous ceux qui ont des smartphones très énergivores, ou ne serait-ce que votre GPS !
L’ensemble accuse 230gr (sans le support guidon, 37gr) sur la balance. Nous sommes sur une moyenne classique pour ce genre de phare. Les Australiens ont orienté leurs Leds de manière à avoir un faisceau permettant d’éclairer loin devant vous mais aussi sur une largeur de route devant vous pour bien voir les obstacles latéraux et un gros point juste devant votre roue avant. Ce dernier est parfait pour éviter les trous ou autres défauts de la route.

L’emballage transparent vous présente le phare en mode "éclaté", à savoir avec d’un côté la tête amovible, la batterie et le support. Sur ce plastique transparent, vous retrouvez les principales données du modèle PWR Trail. Une fois ouvert, sous le phare, vous retrouvez 2 câbles USB, l’un USB-microUSB et le second une rallonge USB.

La qualité est au rendez-vous avec un en aluminium usiné, un noir mat sobre. Les broches d’alimentation de la tête sont aussi de bonne facture et surtout un joint vient protéger ceux-ci entre la tête et la batterie. Bien vu en cas d’intempéries. Sur un côté, Knog a disposé un affichage de 4 diodes rouges afin de connaître le niveau de la batterie. La batterie medium de 5000 mAh demande 7 heures pour être totalement rechargée.

 

Fonctionnement

 

Le PWR Trail est livré avec un support de guidon de diamètre classique (31,8mm). Ce dernier s’ouvre en deux et se verrouille via un blocage rapide similaire à celui de vos roues.

La batterie possède un rail pour la faire coulisser sur le support et possède deux encoches pour fixer l’ensemble selon votre préférence. Pensez à verrouiller l’avancée avec la molette de réglage du support.

Pour allumer votre Phare Knog PWR Trail, il n’y a pas de bouton, faites simplement pivoter la tête d’1/4 de tour. Idem pour changer de mode d’éclairage.

Mais rassurez-vous, une notice vous est fournie avec toutes les explications et schémas nécessaires. Cependant sur la vidéo ci-dessous, vous verrez comment l’installer, l’éclairage de nuit et comment changer de modes.

 

Essai routier

Tout d’abord, nous avons apprécié de pouvoir fixer le PWR Trail avec un support de Garmin déjà en place sur le cintre et ce sans gêne pour lire ou utiliser notre compteur ! Les deux positions, plus ou moins avancées permettent d’avoir toujours son écran lisible. De plus ainsi nous n’avons pas eu le talon du phare qui nous a gêné sur quelques mouvements que ce soit.

En milieu urbain, nous n’avons jamais eu à passer en pleine puissance, en effet à 50% avec déjà 500 lumens, vous avez largement de quoi voir la route et vous faire voir (comme l’atteste la photo ci-contre)! En revanche en forêt ou piste cyclable non éclairée préférez le mode 100%. Ainsi vous avez une excellente vision vers l’avant mais aussi de votre environnement proche. Mais là encore en intermédiaire c’est largement roulable sans risque.
Nous avons apprécié les 3 Leds qui permettent d’offrir un faisceau large et précis. Ainsi nous avons évité des nids de poule ou autres sans  "tomber" dessus ! Les lumières latérales du phare servent plus à assurer votre sécurité auprès des autres usagers de la route comme des feux de positions sur les camions.
Nous avons réussi à rouler à des allures tout à fait respectables et ce même en pleine nuit ! Bien sûr n’effectuez pas une descente de col à tombeau ouvert, mais jusqu’à 45km/h le faisceau permet un éclairage suffisamment puissant pour voir assez tôt la route et les virages qui se profilent.
Vous pouvez basculer de mode facilement même en roulant (en effectuant une rotation de la tête d’1/4 de tour) mais aussi avec de gros gants. Idéal d’autant plus que généralement nous utilisons ces phares en hiver.

Quand la dernière diode rouge de la batterie clignote, il ne vous reste plus que 5% d’autonomie. Un conseil, pensez à rentrer avant que cette dernière ne clignote pour ne pas vous retrouvez en panne !

 

Conclusion

Proposé à 119,95€ sur le site des australiens, vous avez là un excellent phare de vélo qui saura vous éclairer suffisamment quelques soient les conditions.

 

La batterie qui peut vous servir de recharge pour vos appareils à support USB en fait un gros plus, d’autant qu’avec ses 5000mAh, elle dispose d’une grosse autonomie.

Enfin Knog a lancé une application : Knog modemaker. Avec celle-ci, vous pouvez personnaliser votre PWR ! Vous pouvez intégrer encore plus de mode d’éclairage (8 au maximum) ou au contraire en supprimer. Mais aussi varier les intensités de chaque mode avec à chaque changement une indication sur l’autonomie de vos nouveaux modes !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Stephane COGNET


Brèves

Transferts


Sondage

Pensez-vous, comme Cyrille Guimard, que David Gaudu n'est pas prêt pour le Tour de France ?







Partenaires