+ de Brèves

  Brèves

  défiler les infos cyclisme  défiler les infos cyclisme
Eurosport Classique
Site de l'année 2014
Tennis Actu
Fizik
Olic à la prod

Augé

Augé - "Je ne voulais pas laisser passer l'opportunité"

Par Alexandre Rolin
Publiée le 04/01/2011 à 10:13

Stéphane Augé, coureur attachant du peloton français, a pris tout le monde de cours, ce matin en annonçant sa retraite pour devenir l'un des directeurs sportifs de l'équipe Cofidis en 2011. Contacté par Cyclism'Actu, il explique avoir toujours eu envie de faire de ce métier, le sien.

"J'ai passé mon brevet cet hiver car j'envisageais de passer de l'autre côté de la course. Quand Boyer m'a fait cette proposition je ne voulais pas laisser passer l'opportunité", dit-il d'un air enjoué. "A 36 ans, il est temps de penser à sa reconversion et je ne voulais pas subir ma fin de carrière. Eric Boyer m'a fait une proposition que je ne pouvais pas refuser."

Il nous explique également que la proposition d’Eric Boyer n’est absolument pas liée au fait que la Cofidis ait 26 coureurs d’enregistrés pour 2011 et que l’UCI a fixé à 25 le nombre maximal de coureur pour une équipe continentale professionnelle. "Nous aurions très bien pu courir avec 26 coureurs, nous avions obtenus une dérogation et il n’y avait donc aucun problème. Nous serons donc 25 et je ferais le métier que j’ai toujours voulu faire, c’est parfait", conclut-il.

REGARDEZ LE MEILLEUR DU CYCLISME SUR EUROSPORT PLAYER

CLIQUEZ ICI !


 

Velo Identity Ekoï Velo-Manager Eurosport Classique

 

Vos Commentaires

Aucun commentaire n'a été déposé.
Soyez le(la) premier(première) à commenter cet article !

 

 

Réagissez à cet article

Pour pouvoir réagir à cet article, vous devez vous identifier ou créer votre compte utilisateur. Il s'agit du même compte que vous utilisez pour le forum.

 

Je m'identifie

*

*

 

Je créé mon compte

Pour créer votre compte utilisateur que vous pourrez utiliser partout sur le site, merci de vous rendre sur le formulaire d'inscription du forum en cliquant ici

Pour poster un commentaire, il vous suffira de fermer la fenêtre ou l'onglet qui va s'ouvrir puis de recharger cette page.