Affaire Froome
Affaire Froome  - L'énorme bourde du professeur Fitch Photo : Sirotti

Affaire Froome - L'énorme bourde du professeur Fitch

Ken Fitch est un des scientifiques qui a déterminé le plafond du taux de salbutamol autorisé dans les urines des coureurs. Ce jeudi, il a admis avoir commis "une erreur". L'Australien a expliqué que les données ne seraient plus valables. Le professeur a également déclaré : "Les experts de l'AMA ont accepté que le salbutamol que vous prenez et son niveau dans l'urine ne correspondent pas forcément... Ils auraient dû l'accepter il y a longtemps. Je l'admets : j'ai commis une terrible boulette". Selon Ken Fitch, les scientifiques ont commis une autre "boulette". Celle de ne pas avoir mesuré la densité, pourtant directement liée à la déshydratation, au moment de fixer les seuils. De quoi réouvrir le débat sur de nombreuses affaires. En effet, Chris Froome a été blanchi, ce lundi, après son contrôle "anormal" au salbutamol sur la dernière Vuelta tandis que Diego Ulissi avait lui pris 9 mois de suspension pour les mêmes faits.

Tour de France - Froome : "J'aime le Tour, j'aime la France"

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Caroline BARDOT