4 Jours de Dunkerque
4 Jours de Dunkerque - Sylvain Chavanel la tient ! Photo : IAM Cycling

4 Jours de Dunkerque - Sylvain Chavanel la tient !

 

Après deux premières journées écrasées par la FDJ.fr et Arnaud Démare, les 4 Jours de Dunkerque proposait ce vendredi son plat de résistance. Une étape longue de 197,6 km entre Fruges et Calais, considérée comme l'une des plus difficiles de l'épreuve puisque jallonnée par de nombreuses bosses. Parmi celles-ci, le Cap Blanc Nez, grimpé à plusieurs reprises car inclus dans le circuit à répéter à quatre fois avant l'arrivée à Calais. Le maillot rose Arnaud Démare, malgré un parcours pas totalement à sa convenance, faisait une nouvelle fois figure d'épouvantail après ses deux victoires magistrales. 

 

Un coup de 10 hommes à l'avant, FDJ.fr contrôle

C'est sous un fort vent, mais sans la pluie, que les coureurs décollent de Fruges. Mais il faut attendre quasiment une heure de course pour que le peloton se décide à laisser une échappée s'envoler. Dix hommes la composent : Clément Koretzky (Bretagne-Séché Environnement), Brian Bulac (Giant-Shimano), Hugo Houle, Blel Kadri (AG2R-La Mondiale), Alexandre Pichot (Europcar), Julien Fouchard (Cofidis), Michael Morkov (Tinkoff-Saxo), Ralf Matzka (NetApp-Endura), Flavien Dassonville (Big Mat-Auber) et Julien El Fares (La Pomme-Marseille). Alors que les fuyards progressent, le vent continue de souffler fort, aux alentours des 75 km/h sur la ligne d'arrivée. Après 75 bornes, l'écart se stabilise à 4'30", mais à 70 bornes de l'arrivée, n'est plus que de trois minutes en faveur des hommes de tête. Une avance maintenue par les dix coureurs à l'avant au moment d'entamer la première ascension du Cap Blanc Nez, à 60 kms du but.

La FDJ.fr fait un gros boulot dans le peloton et à l'entrée dans les 50 dernières bornes, une bordure s'opère même l'espace de quelques instants sur une grande pleine exposée au vent. Mais tout rentre dans l'ordre dans la foulée. Le peloton reprend toutefois du temps suite au premier passage du Cap Blanc Nez, qui fait mal aux dix échappés. A 45 kms du but, ils n'ont plus que 2'30" et repassent au sommet de cette même côte dans les minutes qui suivent. C'est Dassonville qui passe en tête au sommet mais le peloton ne déboule qu'une minute et 30 secondes plus tard. A un peu plus de 25 bornes de l'arrivée, en pleine ascension de la 3e montée du Cap Blanc Nez, l'écart est réduit à une petite minute, et les équipiers d'Arnaud Démare sont toujours aux manettes.

 

Sylvain Chavanel et Michael Valgren Andersen font la différence dans le dernier tour

Mais ça bouge, enfin ! Jérôme Pineau (IAM Cycling) attaque, emmène Steven Tronet (BigMat-Auber93) dans sa roue, et fait un petit trou sur un peloton qui s'écrème. Devant, El Fares passe en tête au sommet et poursuit son effort dans la descente. Mais, à la bannière des 20 derniers kms, El Fares est repris par ses compagnons de fuite tandis que Pineau et Tronet sont également revus par le peloton. Les kilomètres qui suivent permettent au pack de se rapprocher. Matzka, Koretzky, Bulgac et Kadri relancent à 17 kms du but mais cinq hommes de la FDJ.fr entourent encore Démare. Néanmoins, ces derniers temporisent et le quatuor reprend 30" à 15 kms de l'arrivée. Quelques instants plus tard, IAM Cycling prend les choses en main, met le peloton en file indienne et fait exploser le pack.

 Kevyn Ista accélère le tempo et ça pète en tête de peloton. Seuls Michael Valgren Andersen (Tinkoff-Saxo) et ... Sylvain Chavanel parviennent à s'accrocher. La FDJ.fr est disloquée et Arnaud Démare provisoirement lâché par les leaders. Devant, le quatuor est repris, avalé même. La petite descente avant l'ascension du Cap Blanc Nez permet à une partie du peloton de se reformer tandis que Chavanel et Andersen creuse une avance d'une vingtaine de secondes. Dans la dernière bosse du jour, Andersen et Chavanel résistent et passent en tête, tandis que Dumoulin sort derrière eux. Un groupe de cinq (Sénéchal, Gérard, Fedrigo, Delfosse, Démare) pointe à 20 secondes au sommet qui reprend Dumoulin à 8 bornes du but. 

 

Chavanel remporte le sprint à deux, Démare conserve son maillot rose

A 7 bornes du but, le duo de tête compte 12" sur le groupe d'Arnaud Démare, où le maillot rose s'employe pour sauver son maillot. Derrière, un groupe d'une quinzaine d'hommes pointe à 25". Avec le fort vent de dos, Chavanel et Andersen font mieux que de résister. L'écart est encore de 13" à 3 kms du but tandis que la FDJ.fr est seule à faire le boulot dans le groupe de poursuite. A la flamme rouge, l'écart est encore d'une petite dizaine de secondes et l'entente est encore parfaite entre Valgren Andersen et Chavanel. Le Français est aux commandes dans les 500 derniers mètres, et décide de lancer lui-même le sprint à 250 mètres de la ligne. Andersen, dans sa roue, tente de remonter petit à petit mais échoue à un boyau du Français qui remporte cette belle étape des 4 Jours de Dunkerque et sa première sous le maillot de IAM Cycling. Le groupe de poursuite échoue à 12" réglé par Samuel Dumoulin (Ag2r-La Mondiale), ce qui permet à Arnaud Démare de garder son maillot rose pour deux petites secondes. 

Classement de l'étape 3

1FRACHAVANEL SylvainIAM Cycling
2DANVALGREN MichaelTinkoffm.t.
3FRADUMOULIN SamuelAG2R La Mondiale+ 12
4FRASENECHAL FlorianCofidis, Solutions Creditsm.t.
5BELDELFOSSE SébastienWallonie - Bruxellesm.t.
6FRAGERARD ArnaudFortuneo - Samsicm.t.
7FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJm.t.
8FRAFEDRIGO PierrickGroupama-FDJ+ 14
9ALLARNDT NikiasTeam Sunweb+ 40
10FRALAPORTE ChristopheCofidis, Solutions Creditsm.t.

Classement général provisoire après l'étape 3

1FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJ
2FRACHAVANEL SylvainIAM Cycling+ 2
3DANVALGREN MichaelTinkoff+ 5
4FRADUMOULIN SamuelAG2R La Mondiale+ 21
5BELDELFOSSE SébastienWallonie - Bruxellesm.t.
6FRASENECHAL FlorianCofidis, Solutions Credits+ 25"
7BELJACOBS PieterSport Vlaanderen - Baloise+ 45
8FRAMARTINEZ YannickTeam Direct Energie+ 49
9FRATRONET StevenSt. Michel - Auber93+ 51"
10BELGHYSELINCK JanWanty-Groupe Gobertm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT


Brèves

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2018 ?

















Partenaires