3 J. de La Panne
3 J. de La Panne - Modolo au sprint, Steegmans leader Photo : Sirotti

3 J. de La Panne - Modolo au sprint, Steegmans leader

 

Vidéo - 3 J. de La Panne - Etape 2

Sacha Modolo (Lampre - Merida) s'impose au terme des 206 kilomètres de la deuxième étape des 3 Jours de La Panne, devant Arnaud Démare (FDJ.fr) et Alexander Kristoff (Katusha), le vainqueur de Milan - San Remo. L'étape du jour a été marquée par l'explosion du peloton dans l'ascension du Kemmel. Dans la finale trois hommes sont partis, au détour d'un sprint bonification. Guillaume Van Keirsbulck, Niki Terpstra et Oscar Gatto se sont nénamoins fait reprendre avant l'arrivée. Au classement général, c'est le Belge Gert Steegmans de la formation Omega Pharma Quick Step qui prend le commandement.

 

Sprint inévitable ?

 

Normalement, le mercredi, ce n’est pas trop compliqué. Bien sûr, il y a le Kemmel à passer, mais avec près de 20 degrés, pas de vent, la distance de la difficulté à l’arrivée (96km), et le final plat comme la main en bord de mer (avec 3 tours de circuit de 11 kilomètres), c’est une procession… souvent rapide ! Mais une procession quand même, vers un sprint. Déjà l’an passé, ça avait été un peu animé, mais cette année, la course a littéralement explosée au passage du Kemmel.

Plusieurs tentatives au départ ce matin de Zottegem, puis un groupe de sept coureurs se constitue. On y retrouve Sebastian Rosseler, Jelle Wallays, James Vanlandschoot, Alessandro Bazzana, Marco Canola, Daniele Colli et Antonino Parrinellon soit trois Belges et quatre Italiens. L’écart est monté jusqu’à huit minutes.

 

Les Omega Pharma font tout exploser sur le Kemmel

 

Dans le passage du Kemmel, les Omega Pharma font le forcing avec Niki Terpstra et Gert Steegmans. S’en suit une grosse sélection dans le peloton. Un groupe de vingt quatre se constitue, suit alors un deuxième peloton, puis un troisième avec Peter Sagan. Une situation qui n’évoluera plus beaucoup, si ce n’est que le groupe des leaders, où figurent notamment cinq Omega Pharma, ira reprendre les échappés à un peu plus de 50 kilomètres de l’arrivée, soit juste avant le premier sprint bonification de la journée. Un détail qui n’est pas sans importance, au vu des faibles écarts qu’il y a toujours au classement général sur cette course.

A Adinkerke, à un peu moins de 50 kilomètres de l’arrivée, les « OPQS » font la bonnif. Steegmans premier devant Van Keirslbulck et Vermote… autrement dit trois Omega Pharma aux trois premières places. Nouveau rush sur le premier passage à l’arrivée, à 33 kilomètres. Steegmans premier devant Van Bilsen (troisième à l’arrivée hier) et Terpstra. Derrière, le premier peloton de poursuivant ne baisse pas les bras et passe à 1’30’’, tandis que le troisième groupe est totalement résigné à plus de 8’. Lors de ce premier passage, Sagan, qui n’aurait, de toute façon, pas pris de risque dans un sprint, file directement au pullman.

 

La course aux bonifs continue et un trio se constitue

 

A deux tours de l’arrivée, nouvelles bonifications à attribuer. Gatto, deuxième hier, aimerait bien faire quelque chose, mais il est systématiquement contré par les hommes de Patrick Lefévère. Résultat : 1 – Terpstra ; 2 – Gatto ; 3 – Van Keirslbulck. Mais c’est alors qu’une chose inattendue arrive. Les trois coureurs précités se retrouvent avec une bonne avance sur le reste de ce premier peloton et décident de poursuivre sur leur lancée. Le trio comptera un peu moins de 30’’ au dernier passage sur la ligne avant l’arrivée, soit à 11 kilomètres. Derrières les FDJ.fr n’ont pas le choix. Ils sont obligés de chasser.

 

Démare un peu enfermé, Modolo s'impose

Ce n’est que peu avant la flamme rouge que le peloton est revenu sur les trois fuyards. Se dessinent alors un sprint. Maximiliano Richeze et Davide Cimolai lancent Sacha Modolo. Le sprint est un peu houleux et Arnaud Démare, un peu enfermé. Modolo va s’imposer, Démare fait deux et Alexander Kristoff prend la troisième place. Marcel Kittel, qui faisait figure de grandissime favori pour ce sprint, ne prend que la huitième place. Il était très énervé après l’arrivée. Le deuxième peloton n’arrive qu’à plus de 3’. 

Classement de l'étape 2

1ITAMODOLO SachaUAE Team Emirates4:28:15
2FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJm.t
3NORKRISTOFF AlexanderKatusha-Alpecinm.t
4KAZTLEYBAEV RyslanAstana Pro Teamm.t
5ITANAPOLITANO DaniloWanty-Groupe Gobertm.t
6ITACOLLI DanieleWilier Triestina-Selle Italiam.t
7ITABAZZANA AlessandroUnitedHealthcarem.t
8ALLKITTEL MarcelTeam Sunwebm.t
9BELVANBILSEN KennethSport Vlaanderen - Baloisem.t
10ITACANOLA MarcoBardiani - CSF Pro Teamm.t

Classement général provisoire après l'étape 2

1BELSTEEGMANS GertQuick-Step Floors8:57:45
2ITAGATTO OscarCannondale Pro Cycling+ 01"
3BELVANBILSEN KennethSport Vlaanderen - Baloise+ 03"
4NEDTERPSTRA NikiQuick-Step Floors+ 05"
5ITAFINETTO MauroWilier Triestina-Selle Italia+ 09"
6FRAJEROME VincentTeam Direct Energiem.t
7BELVAN KEIRSBULCK GuillaumeQuick-Step Floorsm.t
8FRADEMARE ArnaudGroupama-FDJ+ 14"
9AUSDURBRIDGE LukeMitchelton-Scott+ 20"
10NORKRISTOFF AlexanderKatusha-Alpecin+ 24"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN, à De Panne