Route
Route - Dan Martin 'peut encore beaucoup progresser' Photo : @Quickstepteam

Route - Dan Martin "peut encore beaucoup progresser"

 

Prudhomme : "Un Tour de France 2017 pour les audacieux"

Après avoir fait ses preuves sur les courses d'un jour, comme ses victoires sur Liège-Bastogne-Liège (2013) et le Tour de Lombardie (2014) l'attestent, Dan Martin veut passer à la vitesse supérieure et s'affirmer en grand Tour. En terminant 9e du Tour de France en juillet, il a signé son meilleur classement en quatre participations sur la Grande Boucle. Un second top 10 en grand Tour, après une 7e place sur la Vuelta 2014, que l'Irlandais veut utiliser comme un tremplin. "Cette saison a été incroyable pour moi mais j'ai vu que je pouvais encore beaucoup progresser. Juste pour ça, cette année m'a appris et j'ai hâte de commencer l'année prochaine, d'analyser ce qui a été, ce qui n'a pas été et voir ce que nous pouvons changer cet hiver pour obtenir des résultats encore meilleurs", a-t-il expliqué dans une vidéo publiée par son équipe Quick-Step Floors

 

Et même si sa manière de courir n'est pas toujours récompensée, Martin ne semble pas prêt à changer. Fidèle à lui-même, il compte bien gravir les échelons et les marches menant au podium par le travail, et l'attaque ! "Finir à six secondes de la 7e place du Tour, c'est trop peu. Il y a des regrets au fond de mon esprit mais en même temps, je ne peux rien changer. Je cours de manière agressive, on m'a plus vu pendant la course que certains des gars qui ont fini devant moi. C'est aussi un business, mais je préfère être à l'avant, attaquer et essayer de gagner que de suivre et finir 5e. C'était la première fois que je me focalisais vraiment sur le général sur le Tour, maintenant je sais comment le courir. J'ai une liste dans ma tête, je sais où je peux m'améliorer l'année prochaine, notamment le contre-la-montre. Je ne sais pas si cela me conduira à de meilleurs résultats mais je suis quelqu'un qui veut cocher chaque case et vraiment donner le meilleur de moi-même". Avec un parcours peu fourni en contre-la-montre et à première vue favorable aux audacieux, le natif de Birmingham aura en tout cas matière à faire, et à bien faire, l'été prochain !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts

Sondage

Qui remportera le 100e Tour d'Italie (5-28 mai) ?
















Partenaires