Paris-Nice
Paris-Nice - Le parcours de la 75ème édition de Paris-Nice Photo :@ParisNice

Paris-Nice - Le parcours de la 75ème édition de Paris-Nice

Pour sa 75e édition, le parcours de Paris-Nice battra un record d’altitude avec une ligne d’arrivée au col de la Couillole (1678 mètres), à la veille du podium final. La Course au Soleil fait son retour au Mont-Brouilly, où le peloton n’avait pu accéder en raison des intempéries durant l’édition 2016. L’étape se disputera sous forme de contre-la-montre individuel, sur 14,5 km. Du 5 au 12 mars prochains, le peloton cycliste de Paris-Nice empruntera donc une diagonale donnant des opportunités aux sprinteurs, tout en réservant les premiers rôles aux grimpeurs, sommés de se présenter avec un niveau de forme déjà élevé. Le test du Mont-Brouilly en chrono, et plus encore le triptyque du grand week-end provençal, fourniront bien davantage que des indices sur les acteurs clé de la saison 2017. 

Le parcours de la 75e édition de Paris-Nice 2017 !

C’est toujours avec enthousiasme et appétit, voire avec une forme de solennité, que l’élite du vélo se présente en région parisienne, et précisément dans les Yvelines depuis 2010, pour prendre le départ de Paris-Nice. La grande rentrée est programmée cette année à Bois-d’Arcy, pour une étape en boucle qui devrait constituer le premier épisode d’un feuilleton à succès pour les meilleurs sprinteurs du moment. Ni les bordures, ni les échappées fructueuses ne sont à exclure sur les routes menant à Amilly puis à Chalon-sur-Saône, mais ce seront probablement des revanches qui s’organiseront sur les deux étapes suivantes entre les costauds de la dernière ligne droite. Qu’il se promène sur les épaules d’un sprinteur allemand, français ou encore australien, il est peu probable que le maillot jaune reste en place au soir de la 4e étape. Après une tentative condamnée par des chutes de neige tombées sur le peloton en 2016, le Mont Brouilly accueillera cette fois-ci les coureurs un par un, en conclusion d’un chrono de 14,5 km dont les 3 derniers, à 7,7 % de pente moyenne, sélectionneront les candidats au titre.

Une fois passée cette première confrontation majeure, les grimpeurs marqueront une courte pause du côté de Bourg-de-Péage. Ils avanceront en réalité vers un triptyque à haute intensité, débutant par une étape arrivant à Fayence dont le final a déjà fait ses preuves, par exemple en 2009 aux dépens d’Alberto Contador. Le lendemain, la Course au Soleil ira battre un record pour fêter sa 75ème édition, en montant au col de la Couillole, où sera jugée l’arrivée la plus haut-perchée de son histoire (1678 mètres). Ce n’est pas seulement sur la montée finale de près de 16 kilomètres que pourra se dessiner la hiérarchie, puisque l’enchaînement des 60 derniers kilomètres impose aussi la montée au col de Saint-Martin. Deux ascensions qui figuraient déjà au programme de la célèbre étape Nice - Pra-Loup du Tour de France 1975, où Bernard Thévenet mettait un terme au règne d’Eddy Merckx. Traditionnellement dessinée sur la Promenade des Anglais, la ligne d’arrivée finale de Paris-Nice a été déplacée pour le respect de la période de mémoire mise en place par les collectivités locales. Toutefois, le principe d’une arrivée en bord de mer reste d’actualité (quai des Etats-Unis), tout comme la promesse d’un scénario à suspense à écrire sur un tracé en toboggans dans l’arrière-pays niçois, avec le col d’Eze comme dernière difficulté. Peut-être celle où se jouera le titre.

 

Les étapes de Paris-Nice 2017 :

- Dimanche 5 mars : 1ère étape : Bois-d’Arcy > Bois-d’Arcy, 148,5 km

- Lundi 6 mars : 2ème étape : Rochefort-en-Yvelines > Amilly, 192,5 km

- Mardi 7 mars : 3ème étape : Chablis > Chalon-sur-Saône, 190 km

- Mercredi 8 mars : 4ème étape : Beaujeu >Mont-Brouilly, 14,5 km (clm)

- Jeudi 9 mars : 5ème étape : Quincié-en-Beaujolais > Bourg-de-Péage, 199,5 km

- Vendredi 10 mars : 6ème étape : Aubagne > Fayence, 192 km

- Samedi 11 mars : 7ème étape : Nice > Col de la Couillole, 177 km

- Dimanche 12 mars : 8ème étape : Nice > Nice, 115,5 km

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Christian-Olivier KOUKA


Brèves

Transferts


Sondage

Cédric Vasseur sera-t-il un bon manager général pour la Team Cofidis ?








Partenaires